ACCUEIL

STATUTS DE
L'ASSOCIATION


LOGO DE
L'ASSOCIATION


BUREAU DE
L'ASSOCIATION


ASSOCIATION FÉCAMP TERRE-NEUVE
L'association Fécamp Terre-Neuve est une association de recherche en histoire maritime à but non lucratif.
Elle réunit des passionnés de l’histoire de Fécamp en général, et de la Grande Pêche en particulier, dans un esprit de recherche et de partage.

Créée le 19 janvier 1991, elle s’était fixé pour objectif de faciliter la parution de l’ouvrage de Léopold Soublin, Cent ans de pêche à Terre-Neuve.
Ceci fait, les membres fondateurs ont souhaité poursuivre cette première action par la publication et la diffusion de textes sur la Grande Pêche, afin de faire connaître cette grande aventure humaine, et de maintenir vivants les liens entre Fécamp et l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon - Terre-Neuve.

Depuis, l’association a édité plusieurs livres de témoignages de marins et ouvrages d’histoire maritime.
Chaque année elle publie la revue les Annales du Patrimoine de Fécamp, dont un numéro franco-canadien en langue anglaise paru en 2003.
Elle participe aux Journées d’Histoire de la Grande pêche qui se tiennent tous les deux ans alternativement à Granville et à Fécamp.
Elle entretient des liens avec plusieurs associations de recherches historiques, comme la Société Dunkerquoise d'Histoire et d'Archéologie ou l'Association des Amis du Musée International du long cours cap-horniers à Saint-Malo, avec lesquelles elle échange des articles.
Elle est présente aux fêtes fécampoises : Estivoiles et Fête du hareng.
Elle assiste le musée des Terre-Neuvas dans l’étude de ses collections maritimes.
Elle répond à de nombreuses demandes de renseignements de particuliers sur l’histoire maritime et les navires terre-neuviers.

En 2009, l’association compte 25 membres.

Marie-Hélène Desjardins,
Vice-Présidente
Trois-mâts goélette Saint-Louis, ex Johanna, construit à Lübeck (Allemagne) en 1884, navire en bois à pont unique de 415 Tx de jauge brute.
Francisé à Fécamp le 22 octobre 1894 pour Louis Eudier, il fait sa première campagne à Terre-Neuve en 1895, capitaine Guillermin. Il passe aux Sécheries de Morues de Fécamp en 1911, puis à La Morue Française et Sécheries de Fécamp. Armé au cabotage international en 1916, il coule aux Açores par voie d’eau, le 28 mai 1916. (E. B.)