ACCUEIL

3 RETOUR

BON DE COMMANDE
ASSOCIATION FÉCAMP TERRE-NEUVE
Jacques Lévêque de Pontharouart, ancien armateur, étudie le commerce maritime haut-normand au XVIe siècle. Il prépare un ouvrage sur la présence des hauts-normands à Terre-Neuve au XVIe s. qui détaillera 212 départs pour Terre-Neuve durant la première moitié de ce siècle, parmi lesquels celui de La Salamandre du fécampois Guillaume Pouppel en 1527.
Il a publié dans les Annales du Patrimoine de Fécamp :
- Des Fécampois à Terre-Neuve en 1527 (n° 05 - 1998)
- Les Hauts-Normands à Terre-Neuve durant le XVIe s. (n° 07 - 2000)
- La pêche harenguière à Fécamp au XVIe s. (n° 09 - 2002)
- Présence internationale à Terre-Neuve au XVIe s. (n° 10 - 2003)
- Les Fécampois à la Guinée, au Brésil et au Pérou au XVIe s. (n° 11 - 2004)
Jacques Lévêque de Pontharouart
Paulmier de Gonneville, son voyage imaginaire
Imprimerie France-Quercy, 2000


En 1503-1504, un navigateur normand, Paulmier de Gonneville, aurait séjourné au Brésil, puis ramené à Honfleur le fils du roi Arosca, le jeune indien Essoméricq. Son prétendu arrière-petit-fils, l'abbé Paulmier de Courtonne, chanoine de Lisieux, publia en 1663 le récit partiel du voyage de Paulmier de Gonneville. Unanimement les historiens du 20e siècle ont considéré cette relation de voyage comme étant d’une authenticité indiscutable.
Cependant l’étude d'un important dossier de la Bibliothèque Nationale révèle que le récit du voyage de Paulmier de Gonneville est un faux, commis en 1659 par l'abbé Paulmier de Courtonne, dans le cadre d'un projet d'évangélisation des Terres Australes.
L'AUTEUR  4
2000  -  128 pages